vivre-Andorre-en-tant-qu-artiste.

Les avantages de vivre en Andorre en tant qu’artiste

En matière d’expatriation en Andorre, les personnes jouissant d’une reconnaissance internationale comme les artistes et les sportifs de haut niveau profitent d’un statut privilégié. Ils sont considérés comme des résidents fiscaux passifs de la catégorie C. S’expatrier en tant qu’artiste en Andorre est particulièrement avantageux. Découvrez pourquoi.

Andorre : l’endroit idéal pour booster son inspiration et développer sa créativité

La Principauté d’Andorre regorge d’endroits exceptionnels, le lieu rêvé pour les artistes qui ont besoin de se ressourcer pour trouver une inspiration.

Andorre possède effectivement des sites naturels hors du commun caractérisés par des paysages pittoresques ainsi qu’une bonne diversité de faunes et de flores. Le pays présente tous les éléments indispensables pour aider l’artiste à trouver ou à retrouver son inspiration.

Tous ces éléments ne se limitent pas à enrichir l’imagination de l’artiste. Ils invitent également à la détente, ce qui procure un bien-être inestimable.

Andorre : l’un des pays les plus sûrs au monde

Le rapport de la Banque Mondiale place la Principauté à la 5 e place en termes de stabilité politique et d’absence de criminalité. Cette situation demeure favorable au développement et à l’épanouissement des activités des artistes.

En tant qu’expatriés, les artistes étrangers peuvent également profiter d’une bonne couverture sociale. Il faut reconnaître que la Principauté possède un système de sécurité sociale très performant. Cela s’explique par l’efficacité de la CASS Andorre.

Des conditions fiscales avantageuses

Située entre l’Espagne et la France, l’Andorre séduit les expatriés par la flexibilité de sa fiscalité.

En effet, la taxation maximale sur les revenus ne dépasse pas 10 % des revenus annuels des contribuables. Elle est généralement connue sous le nom de l’Impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPF). Quant à l’impôt général indirect (IGI) ou le taux de TVA, il est le plus bas en Europe, soit 4,5 %.

Il faut retenir que le pays n’applique pas d’impôt sur les successions, les dividendes et la fortune.

En principe, les revenus de l’artiste peuvent être classifiés en 2 catégories. D’une part, il y a les revenus issus de son activité proprement dite (concert, vente d’œuvres originales, etc.). D’autre part, il y a ceux qui sont générés par l’exploitation de son image (campagne publicitaire, sponsoring, partenariats divers…). Cette deuxième catégorie de revenu bénéficie d’une réduction d’impôt.

Les conditions pour les artistes qui s’expatrient en Andorre

Pour s’expatrier en tant qu’artiste en Andorre, vous devez vous soumettre à certaines conditions d’éligibilité.

Vous devez être en mesure de prouver que vous êtes un artiste reconnu sur le plan international. Pour cela, vous pouvez présenter un book, un contrat de sponsoring, etc.

Par rapport à votre profil, vous devez être majeur et avoir un casier judiciaire vierge.

À part cela, vous devez :

  • Résider physiquement en Andorre pendant au moins 90 jours par an,
  • Prouver votre stabilité financière : votre revenu doit être 300 % plus élevé que le salaire minimum sur le pays,
  • Effectuer un dépôt non rémunéré de 50 000 euros auprès de l’autorité financière andorrane. Si vous vous expatriez avec votre famille, vous devez ajouter 10 000 euros de plus par individu,
  • Souscrire à une assurance médicale avec un contrat valable pour un an.

 

Auteur de l’article : cindy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *