baleine-sainte marie

Des vacances à l’île sainte Marie avec les baleines

Pendant l’été, j’ai choisi d’emmener ma petite famille à Madagascar, plus précisément à l’île Sainte Marie. Le choix s’est imposé de lui-même lorsque mes deux enfants ont découvert le festival annuel des baleines. C’était une expérience inoubliable tant pour nous adultes que pour mes enfants.

Un vrai périple qui en vaut la peine

Madagascar est à 10h de vol de Paris. Il n’est pas possible de descendre directement sur l’île Sainte Marie. Il fallait donc passer par la capitale et, soit prendre un autre avion qui assure la liaison avec l’île au nord Est, soit prendre la route et essayer l’aventure du ferry. Notre choix s’est porté sur la seconde option pour découvrir toute la beauté de la nature de la grande île.

L’expérience du ferry

Pour rallier Soanierana Ivongo, le lieu de partance du bac (ferry), il nous a fallu une demi-journée en comptant les petites escales. Bien sûr, on a préféré la location aux taxi-brousses. Il a ensuite fallu qu’on embarque sur le bac baptisé Samsonette qui assure la liaison quotidienne avec l’île. La traversée dure environ 2h. Notre chauffeur nous a bien conseillé de prendre le ferry uniquement si le temps est favorable. Heureusement il l’était ce jour-là. 2h plus tard, voilà notre ferry qui amarre sur l’île. Notre première direction fut l’hôtel. A voir tout le monde qui s’y trouvait, on s’est dit heureusement que nous avions pensé à réserver nos chambres deux mois à l’avance.

Le festival des baleines au mois de juillet, un spectacle unique

Le mois de juillet est le moment où les baleines se reproduisent. Pour les voir, il suffit de réserver une place dans les embarcations qui vous emmènent à leur rencontre. Dans une mer douce, on a eu droit à un véritable balai impressionnant de plus d’une tonne. Mes enfants et nous-même n’auront jamais cru voir ça un jour. C’était une semaine que nous avons partagé en famille au milieu des baleines que je conseille à quiconque veut une expérience unique dans sa vie.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *